TAGOUNITE > OUED DRAA

Etape 3 - 31 décembre 2012

Spéciale : 433 - Liaison : 92 km - Total : 525 km

Une dernière journée de l’année plutôt intense

Les concurrents prennent encore le départ directement à la sortie du bivouac. C’est d’ailleurs un peu la même configuration que la veille avec une piste idéale pour une mise en jambe mais qui devient rapidement rocailleuse, tout en étant toujours roulante pour rejoindre une oasis. A partir de là, c’est une très belle petite piste sablonneuse qui conduit les participants vers le morceau de bravoure du jour : la traversée de l’Erg Chegaga. Lors des reconnaissances, le sable de ce cordon de dunes d’une vingtaine de kilomètres était dur comme du béton. Mais c’est très rarement le cas et j’ai déjà vu des concurrents y passer pas mal de temps. A la sortie de l’Erg, plus court et plus facile, le Lac Iriqui reposera tous les concurrents.Du lac asséché jusqu'à l’arrivée, la piste est plutôt rapide, gravillonneuse et rocailleuse par endroit avec peu de navigation puisque des cairns balisent le tracé. En revanche, la piste est usante en raison de nombreuses bosses et cuvettes qu'elle comporte. Après avoir franchi un dernier joli petit col, les concurrents seront bien heureux de voir la ligne d’arrivée à Icht car cette étape est très fatigante par sa longueur, ses difficultés et l’attention à soutenir en permanence. Les concurrents auront encore 92 km de liaison avant d’aller réveillonner au bivouac de Oued Draa.

 

Back to Top