AKJOUJT > TENADI

Etape 9 - 7 janvier 2013

Spéciale 442 km - Liaison 18 km - Total : 460 km

La spéciale la plus difficile du Rallye

Cette avant dernière spéciale du SONANGOL AFRICA ECO RACE® est non seulement la plus longue mais également la plus difficile de cette cinquième édition. Après 65 km d’une piste rapide, les concurrents se retrouvent au pied des premières dunes. Le premier tronçon de 15 km vers le CP 1 est un gros morceau tant en navigation qu'en franchissement. Une fois sorti de ce cordon, il restera encore une cinquantaine de kilomètres,avec encore six franchissements plus ou moins difficiles, pour quitter les dunes. La suite du parcours jusqu'au CP 2 se fait sur des portions de hors-pistes avec un terrain alternant le roulant et le cassant en raison d’importantes pluies ces derniers mois en Mauritanie. Il faudra donc slalomer entre les obstacles et garder le cap. Une belle séance de pilotage et de navigation en perspective. Ensuite, jusqu'à l’arrivée, la spéciale se déroule sur une belle piste plus ou moins rapide à très rapide, le plus souvent sablonneuse, avec quelques passages sinueux entre des dunettes. Il faudra être extrêmement vigilant à certains endroits tant au niveau du pilotage que de la navigation. Les concurrents trouveront sur leur chemin au kilomètre 348, le puits de Aguila Fai qui est le plus gros gisement de Mauritanie. Là encore, la prudence est de mise en raison de la présence de troupeaux de chameaux. Le sable devient de plus en plus rouge en se rapprochant de l’arrivée avec une navigation toujours délicate en raison de la présence de nombreuses pistes parallèles.

Back to Top